Présentation

- anthropologue belge (née en 1949)

- donne des conférences et des formations dans le domaine de la transformation des conflits'et de leur gestion nonviolente, et offre aussi des médiations.

- auteur de plusieurs livres et articles, traduits dans différentes langues

- co-fondatrice et présidente de l'asbl De Vuurbloem (La Fleur de Feu) (Centre de nonviolence dans les relations humaines et dans la gestion des conflits) à Bruges (Belgique), dans le cadre de laquelle se font ses conférences et formations en Belgique.

- est régulièrement invitée à donner des cours dans des universités en Belgique, en Italie, aux Pays-Bas, en Espagne, en Suède, aux Etats-Unis, en Russie, ...

- travaille avec des groupes très divers:

  • au niveau de l'éducation (avec des enfants, des adolescents, des parents, des enseignants, des éducateurs)

  • au niveau des relations entre adultes (dans la famille, entre collègues au travail, avec des détenus dans des prisons, avec des agents de police)

- agit aussi au niveau inter-ethnique, entre autres dans le Caucase, au Kosovo, au Rwanda, au Congo oriental, au Sénégal

- a travaillé en collaboration avec les Quakers, des organisations catholiques comme Pax Christi et Caritas, l'OSCE (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe), le Conseil Européen et les Nations Unies

- mère de deux fils et grand-mère de quatre petits-enfants

- a vécu en Afrique pendant 8 ans.

 

 

Modèles et schémas


Pat Patfoort utilise des modèles et schémas originaux, qu’elle a développés à partir de son travail qu’elle pratique depuis un demi-siècle, débutant avec ses propres enfants devenus adultes entre-temps. Quelques points importants en ce qui concerne ces modèles et schémas :

-   Ils sont concrets et faciles à utiliser avec un grand éventail de groupes, aussi avec les enfants.
-   Ils clarifient d’une façon très simple et reconnaissable ce qu’est exactement la violence, quels en sont les causes et les mécanismes, et surtout qu’il existe une alternative à la violence, en quoi elle consiste, et comment elle peut être mise en pratique.
-   Ils démontrent qu’il est possible, et comment, de se défendre d’une autre manière que selon la vieille méthode œil pour œil, dent pour dent, et aussi combien peu efficace cette méthode est en réalité.
-   En permettant de clarifier les liens qui existent entre ce qui se passe au niveau personnel et au niveau de la société, ils peuvent contribuer à se sentir moins impuissant(e)s face aux évènements mondiaux, et à être plus motivé(e)s à opérer des changements dans ses propres attitudes, comportements et actions.
-   Ils situent l’importance de l’éducation des enfants face à ce qui se passe dans le monde, et revalorisent tous ceux qui s’occupent de l’éducation. Ceci peut aider les parents, les enseignants et les éducateurs à changer certaines façons d’agir dans l’éducation des enfants, afin de coopérer ainsi à la diminution de ‘la violence dans le monde’.
-   Ils offrent des clés pratiques et d’utilisation facile dans la vie quotidienne.
-   Ils démontrent que la pratique de la nonviolence n’est pas l’apanage d’une éthique religieuse, mais qu’elle est réalisable par tous.

Handschrift.jpg
Foto Pat website.JPG